durag long tail

La couverture de 360 Waves, l’album de ton groupe Durag Dynasty est probablement l’une des meilleures que j’ai jamais vu : quand même, Pat Riley avec un Du-Rag quoi ! Je voulais revenir sur ton projet Black Belt Theater, sorti en 2012. C’est un super album concept, qui mixe avec brio tes passions pour les vieux films de Kung Fu et la Blaxploitation. Es-tu prêt à bouleverser les codes et prendre en main ton style ainsi que ton flow, afin d’attirer tous les regards vers toi ? 👉🏾 Il doit être posé à l’envers afin que la couture ne laisse pas de trace sur les waves. Tout d’abord, le nez doit toujours être aligné avec la couture centrale. Des coiffures bercées dans l’Afrique ancienne aux styles innovants d’aujourd’hui, être créatif avec nos cheveux est dans notre sang. Attendu depuis plusieurs mois, le Volume 3 de la Vie Augmente d’Isha devrait bientôt arriver dans nos oreilles et pour donner un avant-goût du projet, le rappeur belge envoie un premier extrait intitulé Durag.

J’ai bougé dans la Bay Area puis à L.A. Je suis venu avec Rasco dans la Bay en 1997. De 1997 à 2000 j’ai vécu dans la Bay puis j’ai bougé en Californie du Sud, et enfin à Los Angeles, car j’avais obtenu mon deal avec Interscope. J’avais un ami qui avait l’habitude de dire partout aux gens que j’étais meilleur que tout le monde. Tu vois ce que je veux dire ? Décidément l’influence de Gucci Mane sur le rap est sans équivalent, Wap dérivant en effet de Guwop. Tout est question de bien sélectionner les beats et les accorder de manière cohérente. Enfin, même si vous déplacez, il permet de maintenir la coiffure tout en gardant la mèche bien fixée. Tout comme la brosse à cheveux pour waves, le durag est un incontournable pour avoir une belle coiffure waves qui sort de l’ordinaire ! Le durag fait de satin est primordial à la structuration de la coiffure en vagues. Qu’est ce qui t’as fait changé d’avis ? C’est le genre d’anecdotes qui nourrissent les fantasmes autour du lyriciste qu’est Eminem. Je me suis alors dit « dès que j’obtiens un deal, je vais juste déménager ici parce qu’apparemment c’est là que les choses se font et j’en ai marre de faire autant d’aller-retour .

Sans doute. Mais le point le plus significatif concernant Seth c’est son accumulation de tatouages. De cette façon une déf girl ne sera pas obligé de se les lisser tous les deux jours, elle réduira l’utilisation de la chaleur, et ça, c’est un bon point! Tous les artistes qui nous regardent, voilà mon message pour vous : si vous galérez, imprégnez vous bien de cette expérience et appréciez cela. Au niveau des durags que nous proposons, durag femme curly là aussi il y en a pour tous les goûts. Nous vous proposons également des durags en velours à la texture élégante et au toucher doux. Elle est toujours aussi résistante lorsqu’elle est mouillée, ce qui rend les durags en soie adaptée aux séances d’entraînement. L écriture est l expressio d ue parole itérieure comme le motre l œuvre de Proust, sur lequel ous reviedros à propos de sa polémique cotre Saite- Beuve : l œuvre est- elle l expressio du moi? Le hip-hop a fait beaucoup pour moi et j’ai beaucoup appris grâce à lui.

C’est lui qui m’a fait comprendre que je pouvais être payé pour faire ce que je fais, que je peux sortir mes propres disques. C’est un défi en lui même. Le concept de la pochette, c’est carrément nous ouais ! Le gérant de notre excursion nous a invité chez lui pour prendre le thé et nous parler des coutumes des habitants de son village. J’aime les albums avec un seul producteur, mais j’aime aussi les albums où je vais piocher des beats chez différents producteurs, et rendre le tout cohérent. Le dernier job que j’ai fait, c’était chez un disquaire, qui se trouvait être alors un des plus gros de tout le pays, Amoeba Records. Pourtant, tu racontes dans d’autres interviews qu’à la base, tu ne t’attendais pas à faire carrière, que le rap c’était juste pour le plaisir. Rasco est vraiment une des raisons pour laquelle je suis aujourd’hui dans le rap.

Consultez notre site Web pour en savoir plus sur durag femme curly.

A lire également